L’obsession du résultat

L’obsession du résultat est un phénomène qui nous hante tous, à tel point qu’il cristallise nos actions. Pour éviter le « mal faire », nous nous retenons de faire. « Faire » dans son essence pure est la créativité qui émane de nous sans retenue. Alors pourquoi à certains moments de notre vie, nous empêchons nous de passer à l’action ? C’est en réalité assez simple, nous avons écrit notre histoire avec des chapitres définis, chaque chapitre est un reflet de cette histoire que nous nous sommes conté toute notre vie à propos de nous. Cette histoire est-elle juste ? En vérité partiellement, elle n’est que le résumé de ce que nous voulons croire de nous. Nous nous sommes persuadés d’une identité, de qualités qui ne sont que des faits construits par notre mental, notre environnement et les résonances de notre passé dans le présent. Vous vous êtes peut-être enfermés dans un récit de vie dans lequel vous êtes passés à côté d’une réussite professionnelle, d’une belle histoire d’amour ou d’un voyage extraordinaire, peu importe le fait en lui-même, il continue de vous hanter dans ce présent.

J’ai moi-même construit une histoire dans laquelle j’étais persuadée d’être toujours en retard sur les événements, sur les opportunités qui se présentaient à moi, sur les « échecs » que je traversais pour enfin comprendre que tout ça n’était qu’un attachement de mon esprit à vouloir « exceller » dans une histoire que je contrôlais, une histoire où j’avais raison de ne pas m’aimer, où j’avais raison d’avoir des regrets sur les choix que j’avais faits. En créant des chapitres de vie qui alimentent une négation de mon être, j’ai invité la vie à me montrer que j’avais raison et que j’aurai toujours raison sur des faits qui sont faux.

L’incarnation humaine est une incarnation divine qui se vit profondément dans la matière, libérée de toute notion d’espace et de temps. Dieu naît à chaque instant, à chaque pas que nous faisons dans une direction, sans jugement de ce mouvement. En niant ce mouvement par l’obsession du résultat, nous perdons le sens de l’action juste, car le juste n’existe pas. Notre société nous a appris à être dans une obsession de la finalité, nous ne savons plus créer pour le simple fait de créer. Il est important pour notre âme de nous séparer de cette habitude pour renouer avec le but même de l’expérience divine ici bas : celle de nous relier à la dynamique de l’Univers qui est une spirale créative infinie. A chaque action, nous nous unissons profondément à Dieu, à travers lui nous apprenons à nous connaître et à alimenter notre énergie collective. Alors en nous coupant de ce flux créatif, nous empêchons cette divine symphonie de se jouer. Comprendre cela nous autorise à vivre et à toucher notre pouvoir créateur du bout des doigts sans attente car Dieu n’a aucune autre attente de nous que de nous laisser nous mouvoir dans le champ des possibles.

Si je vous écris cela, c’est pour que vous puissiez vous prendre la main avec amour et tendresse pour vous porter dans vos actions quelles qu’elles soient car le résultat ne compte pas, c’est la puissance créative qui vous anime dans l’instant qui importe et qui remplira votre âme d’une vitalité puissante.

Si vous observez en vous un sentiment de lassitude, une perte d’énergie de vie, un évitement à agir, une procrastination, une lourdeur physique ou émotionnelle, c’est que vous vous êtes coupés de la spontanéité de Créer. La créativité est innocente, elle s’exprime dans le langage subtil de la vie par tout type d’actions, elle n’est pas régie par la notion d’importance car toute création dans cet Univers est importante, de la brise qui effleure votre visage à la graine qui tente de voir le monde quand elle se trouve sous terre. Laissez le jugement de côté et appréciez la vie qui s’exprime à travers vous du lever du soleil jusqu’au bout de la nuit. Qu’à travers vous naisse l’élan d’agir pour honorer l’expérience de Dieu dans l’Infini.

Avec tout mon amour.

Leave A Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.